Nouvelle loi belge sur la pratique
de la psychothérapie

Loi De Block du 10 mai 2005 – entrée en vigueur le 1 septembre 2016

 

Pour le texte complet de la loi et plus amples informations, consulter le site officiel.

 

La psychothérapie ne peut être exercée que par des personnes qui ont déjà un titre professionnel et qui remplissent une série de conditions :

 

I - Les personnes qui ont commencé leurs études à partir de l’année académique 2017-2018 doivent répondre aux conditions suivantes:

 

- disposer d’un agrément comme médecin, psychologue clinicien ou orthopédagogue clinicien ;

- avoir suivi une formation complémentaire en psychothérapie d’au moins 70 ECTS (système européen de transfert et d’accumulation de crédits) dans une université ou une haute école ;

- avoir suivi un stage professionnel d’au moins deux ans à temps plein dans le domaine de la psychothérapie.

 

II - Les personnes qui exercent déjà comme psychothérapeutes ou qui ont commencé leurs études au plus tard au cours de l’année académique 2016-2017 disposent des droits acquis. 

 

Cependant trois catégories sont prévues :


1. Les personnes ayant terminé leurs études au plus tard au cours de l’année académique 2015-2016 peuvent continuer à exercer la psychothérapie si :

- elles disposent d’un titre LEPSS (titre de profession des soins de santé de niveau bachelier) en santé ou d’un titre non LEPSS au minimum de niveau bachelier ;

- elles ont terminé avec succès une formation spécifique en psychothérapie ;

- elles peuvent fournir la preuve, au plus tard au 1er septembre 2018, d’un exercice de la psychothérapie.


2. Les personnes qui commencent une formation spécifique en psychothérapie au plus tard au cours de l’année académique 2016-2017 peuvent continuer à exercer la psychothérapie si :

- elles disposent d’un titre LEPSS ou d’un titre non LEPSS au minimum de niveau bachelier ;

- elles ont terminé avec succès une formation spécifique en psychothérapie.


3. Les personnes qui commencent une formation au minimum de niveau bachelier au plus tard au cours de l’année académique 2016-2017 peuvent exercer la psychothérapie si :

- elles disposent d’un titre LEPSS ou non LEPSS au minimum de niveau bachelier ;

- elles ont terminé avec succès la formation spécifique en psychothérapie ;

- elles ont suivi un stage professionnel d’au moins deux ans à temps plein dans le domaine de la psychothérapie.

 

Puis-je continuer à exercer la psychothérapie si je possède un titre LEPSS ?

Les personnes ayant un titre professionnel de profession de soins de santé conformément à la loi du 10 mai 2015 et qui bénéficient de droits acquis peuvent continuer à exercer la psychothérapie de façon autonome.

 

Puis-je continuer à exercer la psychothérapie si je ne possède pas de titre LEPSS ?

Les personnes n’ayant pas de titre de profession des soins de santé et qui bénéficient de droits acquis peuvent exécuter des actes psychothérapeutiques uniquement sous la supervision d’un praticien autonome de la psychothérapie, dans un contexte interdisciplinaire, avec une intervision régulière.

droits acquis 1.png
droits acquis 2.png